Tag Archives: historique

La Princesse de Montpensier

11 Déc

La princesse de Montpensier 2

11.5/20

Une romance à découvrir

Sélection officielle du Festival de Cannes 2010, La Princesse de Montpensier n’est autre que l’adaptation cinématographique de la nouvelle de Mme de La Fayette, réalisée par Bertrand Tavernier.

La bande annonce interpelle les amateurs du genre ; le film tient ses promesses. Le pacte avec le public étant respecté, le sentiment final ne peut qu’être positif. Pas de réelles surprises au niveau du scénario, mais la simplicité touchante qui s’en dégage a son charme. La fibre littéraire semble imprégner chaque plans, décors, scènes, dialogues. Le spectateur écoute et voit ce qu’il pourrait lire. Au delà des images offertes à l’écran, imaginer l’univers plus fourni de l’écrivain s’avère plaisant. Poétique, l’atmosphère offre une sensation de quiétude en contraste avec la guerre et les méandres des relations amoureuses. Le casting ne laisse pas indifférent. Crédibles, les acteurs offrent un spectacle se rapprochant de l’art du théâtre. La présence de Lambert Wilson (comte de Chabannes) relève sensiblement le niveau. Rencontré sous différentes facettes dans, entre autres, Hannibal Lecter : Les Origines du Mal (2007), ou Un long dimanche de Fiançailles (2004), Gaspard Ulliel (Henri de Guise) ne cesse de surprendre. Le cinéma français n’a pas d’inquiétude à avoir.

En ce qui concerne Grégoire Leprince-Ringuet (prince de Montpensier), sa prestation légèrement décalée illustre un manque de maturité au regard de son rôle. Sa mauvaise élocution entraîne, par ailleurs, des désagréments au niveau de la compréhension de ses répliques. Peu développée, la personnalité des personnages méritaient d’être davantage soulignée. Le déroulement prévisible des événements peut déranger. « Les histoires d’amour finissent mal en général » ; cette romance fictive ne déroge guère à cette règle. L’espoir tient néanmoins en alerte jusqu’à la chute, même si l’exploration de l’émoi des protagonistes paraît superficielle. Les repères spatiaux temporels font défaut à l’ensemble. La fuite silencieuse du temps est effectivement mal représentée. Un enchaînement médiocre des actions en découle. La fluidité en souffre. Sans grande importance dans le registre en question, un dernier point doit être soulevé; car malgré des efforts perceptibles, les effets spéciaux sur les champs de bataille laissent à désirer.

***

Avis à la gente féminine avide de fiction romantique sans fioriture dérisoire.  

***

La princesse de montpensier

Bande annonce :

http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19141475&cfilm=136359.html

Le Vieux qui ne Voulait pas Fêter son Anniversaire

13 Nov

9782258086449

14/20

Inventif à souhait

Vendu à plus de 700 000 exemplaire en Suède, Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire risque encore de faire parler de lui.

Lire la suite

La Fille de Ryan

2 Oct

4192

17/20

Beau spectacle

Réalisateur, producteur, scénariste britannique, David Lean propose, avec la Fille de Ryan (1970), un tableau romantique, poétique, nostalgique, métaphorique, historique, doté d’une singulière douceur.

Lire la suite

Vikings : saison 1

3 Juin

Vikings_003

17/20

Michael Hirst apporte en 2013 son lot de surprises, avec la première saison de la série Vikings.

Lire la suite

Lincoln

19 Mar

lincoln-movie-1

9/20

Steven Spielberg a fait le choix de mettre l’accent sur les derniers mois du mandat du seizième président des Etats-Unis ; ce moment clé du parcours d’Abraham Lincoln, où l’Histoire de la civilisation humaine est sur le point de basculer.

Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :