Le Hobbit : La Désolation de Smaug

18 Déc

Le hobbit

11/20

A l’ombre d’une gloire passée

Fort de ses réussites antérieures, Peter Jackson revient avec Le Hobbit : La Désolation de Smaug, deuxième adaptation cinématographique du roman de l’écrivain britannique J. R. R. Tolkien, Billbo le Hobbit.

Après l’engouement du public pour la trilogie Le Seigneur des Anneaux et le premier volet de la saga constituant sa genèse, l’intérêt pour l’univers de l’auteur demeure vivace. La curiosité amène le fidèle spectateur a plonger dans un monde fantastique imaginatif devenu familier. Les effets spéciaux parviennent encore à surprendre. La figure du dragon représente certainement la plus grande réussite visuelle du projet. Bien que moins variés et riches qu’auparavant, les décors restent somptueux ; la manière de filmer, digne d’intérêt. L’œil doit apprendre à s’adapter aux quarante huit images par seconde, mais cette technologie dispose de qualités appréciables. La netteté, la fluidité, la clarté se mêlent ici à une 3D impeccable. Pratiquement inchangé, le casting plaît. L’arrivée de nouveaux protagonistes apporte un supplément séduisant à l’ensemble.

Les failles perceptibles du scénario entachent cependant le tableau ; conséquence sans doute due à la volonté d’étirer l’histoire en trois opus, malgré l’unique œuvre proposée par Tolkien. En inadéquation avec le fond, la forme semble lui porter préjudice. Des longueurs inutiles s’installent. Dénué de suspens, le second chapitre n’apporte rien de plus à l’avancée des événements. L’atmosphère générale a définitivement perdu le côté sombre, intriguant, terrifiant du Seigneur des Anneaux. La comparaison n’a peut être pas lieu d’être au regard des choix effectués probablement légitimes, mais ce détail doit être mentionné, puisqu’il s’agit des prémices d’une aventure qui doit en partie son succès à cette ambiance singulière. Les elfes eux mêmes perdent en charisme, authenticité, mystère. Moins poétique, leur langage fait presque office d’ornement dérisoire. Les faiblesses évoquées rendent finalement banal un film pourtant empli de promesses.

***

A trop vouloir prolonger le plaisir, le risque est de le voir se ternir.

***

La désolation de smaug

Bande annonce :

http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19540033&cfilm=186918.html

Publicités

29 Réponses to “Le Hobbit : La Désolation de Smaug”

  1. Vien Hue décembre 22, 2013 à 7:10 #

    Bon alors je suis allée le voir ce matin (c’est moins cher et il y a moins de monde ! ^-^ ). Je dois avouer que j’ai passé un bon moment. C’est vrai que je n’ai jamais lu Tolkien, je ne peux donc pas comparer.
    Par contre, même si j’ai apprécié, je trouve aussi que la magie, l’ambiance qui se dégageaient de la première trilogie sont beaucoup moins prononcées dans cet opus
    Et je suis d’accord avec toi quand tu dis que l’intrigue n’avance pas beaucoup…
    Pour conclure, je dirais que c’est un bon film « Heroic Fantasy », mais un cran largement en-dessous du « Seigneur des Anneaux ».

    • loralorapa décembre 22, 2013 à 10:18 #

      Merci pour ce partage 😉
      Je suis bien d’accord avec ce que tu dis ^^
      Puis on passe quand même un bon moment et au final c’est ça qui est important ^^

  2. guillaumetro janvier 4, 2014 à 11:35 #

    Je voulais avoir: est-ce que tu l’as vu en 3D ? Je l’ai vu en 2D et j’ai eu l’impression qu’il a pas mal été pensé pour la 3D justement. Et effectivement, il y a trop de longueurs, trop de scènes de remplissage, mais tout cela prépare au troisième épisode qui risque d’être épique !

    • loralorapa janvier 4, 2014 à 11:55 #

      Oui je l’ai vu en 3D et ça rendait très bien effectivement, pourtant je ne suis pas une fan de 3D… XD
      Mais pour ce genre de film, je me dis que c’est l’occasion de voir les progrés en la matière :p
      Je suis d’accord, le troisième épisode est plein de promesses :p

AU FIL DES COMMENTAIRES

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :