La Route

8 Avr

The-Road-La-Route-Poster-USA

14/20

En 2009, John Hillcoat dévoile avec La Route, interdit au moins de douze ans en salle, un monde chaotique, mystérieux, intriguant.

Sombre, oppressant, inquiétant, le film, d’une authenticité incroyable, surprend. Son réalisme effraye. L’atmosphère glauque glace le sang. Les paysages semblent être le résultat d’une terrible catastrophe, qui n’aurait rien de naturelle. Les effets d’une bombe nucléaire sans doute ? Le public a le loisir d’imaginer le scénario le plus approprié. Immergé dans un univers inconnu, terrifiant, puisque probable, il suit le parcours d’un père et de son fils luttant pour leur survie. Leur souffrance physique et mentale tient en éveil. La prestation de Viggo Mortensen, connu principalement pour son rôle dans Le Seigneur des Anneaux, est remarquable. 

La simplicité de l’histoire, les effets visuels absents, ou le manque d’action, pourront déplaire. Les amateurs du genre apprécieront néanmoins ces qualités qui passeront pour des faiblesses aux yeux des détracteurs. En comparaison, Hell, de Tim Fehlbaum, mauvaise imitation de La Route, ne séduit pas davantage malgré son rythme plus soutenu. La sincérité lui fait défaut.

***

Poignante, émouvante, juste, cette avaneture singulière mérite d’être regardée.

***

affiche-secondaire-du-film-la-route

Bande annonce :

http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=18925658&cfilm=127661.html

Publicités

7 Réponses to “La Route”

  1. filamots avril 29, 2013 à 8:03 #

    Bonjour et merci pour ton passage sur mon blog. Malgré ta critique, je suis étonnée des points. J’ai vu ce film et j’ai vraiment adoré. Plongée entre l’obscur de la situation, le lien très étroit mais enfoui entre le père et son fils. Un film sans grand spectacle mais où la terreur et la survie rôde. Une autre manière de revisiter Mad Max. J’ai préféré de loin cette version. Le réalisateur a filmé de manière géniale, sans complaisance, tout en retenue, ce voyage. Le rôle du père important dans la transmission de l’éducation dans de telles circonstances. La fin reste positive dans ce chaos qui pourrait être demain le nôtre.
    J’ai adoré.

  2. loralorapa avril 29, 2013 à 11:23 #

    Je commence à être de plus en plus d’accord avec vous XD
    Je me fais influencer, ce n’est pas bien 🙂 MDR

    En y repensant il valait bien un 7/10 🙂 Les qualités surpassent effectivement les défauts.

    J’ai sans doute noté trop hâtivement.

AU FIL DES COMMENTAIRES

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :